Armin Linke, Norwegian University of Science and Technology (NTNU), Department of Marine Technology, Trondheim, Norway, 2016 © Armin Linke 2016
RADAR

Gallery of Futures

Patch 2 : Armin Linke - 2036

Exposé du 7 octobre au 22 novembre 2020.

Armin Linke s’emploie à dénoncer l’exploitation débridée des ressources naturelles au mépris de l’appauvrissement de la planète. L’artiste a commencé dès la fin du XXe siècle à constituer une archive photo et vidéographique de la mondialisation et s’est récemment penché sur les derniers lieux qui n’ont pas encore été spoliés de leurs richesses : les fosses sous-marines. Il nous plonge ici au cœur de la névrose économique obsessionnelle illustrée notamment par l’extraction du cobalt et du cuivre. Soulignant le manque relatif de textes juridiques en la matière, il nous rappelle qu’en 2019, une première entreprise a obtenu une licence d’extraction sous-marine laissant entrevoir de juteux profits, alors même que les mines de cobalt et de cuivres actuellement en activités seront épuisées d’ici 2050.

Armin Linke, Protest against deep sea mining in the Bismarck Sea, Karkar Island, Papua New Guinea, 2017 © Armin Linke 2017
Armin Linke, Protest against deep sea mining in the Bismarck Sea, Karkar Island, Papua New Guinea, 2017 © Armin Linke 2017

Voir aussi

  • VISITEZ VIRTUELLEMENT NOS EXPOSITIONS

    Nos expositions sont la dose de culture qu’il vous faut pour survivre à l’hiver ! Grâce au scan 3D, plongez-vous depuis chez vous dans nos expositions HOTEL BEETHOVEN ou Molenbeek de Philippe Vandenberg. Si la danse et le mouvement vous parlent davantage, Danser brut vous emportera dans sa ronde. Ou peut-être que l’art et la science, le climat et l’avenir sont des thèmes qui vous interpellent ? En ce cas, n'oubliez pas de consulter les scans 3D de Next Generation, Please!, STARTS Prize '20 ou Gallery of Futures. Choisissez-en un, choisissez-les tous… mais surtout, profitez de votre visite virtuelle !

    — publié le