RADAR

Patch 5

Gallery of Futures

Durant l’année 2100, une équipe d’archéologues artchivistes issu.es des alliances entre les communautés écoqueer, sorcières interespèces et transhackféministes a procédé à des fouilles dans des disques durs endommagés répartis sur l’ensemble de Terra... après la chute d’Internet.
Souvenirs numériques d’anciennes traditions et rituels secrets, interdits en leurs temps, par le règne des no body for everybody. Celui-ci avaient rendu illégal tout contact direct entre les corps humains et non humains, les fluidités d’identités, les cérémonies cassant les catégories nature-culture et les gestes branchant et nouant ensemble les corps des vivant.es.

© Josune Urrutia Asua
© Josune Urrutia Asua

En 2101 cette matière considérée comme contra-anthropocène a été réinitialisée par le tout jeune et vitaliste “Parlement des corps” pour repenser des politiques compost de coopération entre les membranes.

© Josune Urrutia Asua
© Josune Urrutia Asua

Nous savons que les membres de la communauté EntrePeauxCène procédaient à des tirages divinatoires basés sur le « Tarot du Pimiento ». De façon hebdomadaire l'un.e des membres tirait au hasard une carte et en faisait une interprétation. S'en suivait une discussion collective destinée à fixer les priorités et les modes d'agir de la semaine... Tout laisse à penser que ce tarot a été confectionné en 2100 à partir des Illustrations de Josune Urrutia Asua  contenues dans l'ouvrage Breve historia del pimiento para uso de la vida extraterrestre  (par Maria Ptqk (Ed.), Josune Urrutia, Gustavo Puerta Leisse. Avec la collaboration spéciale d'Elena Odriozola. Gabinete Sycorax, 2015).

© Josune Urrutia Asua
© Josune Urrutia Asua
© Josune Urrutia Asua
© Josune Urrutia Asua

Voir aussi