RADAR

SIMM-posium #5

9 free online sessions on the social impact of making music

Organisée depuis 2015, la plateforme internationale de chercheurs SIMM (Social Impact of Music Making) réunit chaque année des représentants éminents des domaines de la pratique musicale et de la recherche. Après Bruxelles et Gand, Londres, Porto ou Bogota, le SIMM-posium annuel revient en Belgique et sera accueilli à BOZAR cet hiver. 

Du 12 janvier au 9 mars, des sessions en ligne hebdomadaires réuniront quelques-uns des meilleurs spécialistes mondiaux qui exploreront des thématiques mêlant musique et engagement. La question centrale est de savoir comment la musique peut contribuer à plus de cohésion sociale au sein de communautés fragilisées, car le pouvoir de la musique n'est-il pas de générer le bien-être psychologique, et donc aussi le bien-être social?

Les différentes séances seront retransmises par Zoom et se dérouleront toujours de la même manière. Par exemple, chaque séance a un thème spécifique, et nous invitons les meilleurs spécialistes à présenter leurs recherches relatives à la question traitée. Les présentations seront suivies d'un débat d'experts et d'une séance de questions-réponses pour le public. Chaque séance sera accompagnée d'un peu de musique.

12.01.2021 - 16:00-17:30 : Séance de bienvenue et discours-programme par Geoffrey Baker

  • Introduction et bienvenue par Lukas Pairon (fondateur et directeur de SIMM, BE)
  • Discours-programme : « Repenser l’action sociale par le biais de la musique » par Geoffrey Baker (Royal Holloway University, UK) suivi d’une discussion avec le président de SIMM, John Sloboda (Guildhall School of Music and Drama, UK)
SIMM-POSIUM #5: Welcome session and keynote speech by Geoffrey Baker | Talk | BOZAR

19.01.2021 - 16:00-17:30 : Session 1 - Musicien·nes dans des projets socio-musicaux I

  • Introduction par la présidente An De Bisschop (Hogeschool Gent, BE)
  • Avec Filip Verneert (LUCA School of Art Leuven, BE), John Sloboda (Guildhall School of Music and Drama, UK) et Kate Wareham (University of Sheffield, UK)
SIMM-POSIUM #5: Musicians in social music projects I | Talk | BOZAR

John Sloboda (Guildhall School of Music and Drama, Royaume-Uni) donne un aperçu d'un projet international pour lequel des professionnels de SIMM ont conduit une analyse systématique sur base de leurs recherches en Belgique, en Colombie, en Finlande et au Royaume-Uni. Il présente la méthodologie et les premiers résultats de la première année de recherche.

Filip Verneert (LUCA School of Art Leuven, BE) a étudié la capacité d’inspiration pour la pratique éducative, d’un projet de musique participative avec des adultes sans-abris. Il parlera plus précisément de TOSO (The Ostend Street Orchestra), un orchestre composé de sans-abris qui a été créé face à la réaction négative de l’opinion publique, consécutive à l’accroissement du nombre de sans-abris.

Kate Wareham (University of Sheffield, Royaume-Uni) présente ses recherches sur le rôle de la musique dans la vie quotidienne des jeunes sans-abris. Concrètement, elle présente ses résultats portant sur un groupe de 30 sans-abris âgés de 16 à 25 ans, qui sont accueillis par les services d’hébergement temporaire du Grand Manchester.

26.01.2021 - 16:00-17:30 : Session 2 - La musique dans l’univers carcéral I

Avec Flore Croux, Silke Marynissen (Vrije Universiteit Brussel & Ghent University, BE), Alessandro Mazzola (Guildhall School of Music, UK) et Ailbhe Kenny (Mary Immaculate College, University of Limerick, IE)
Introduction par le président : John Speyer (Music in Detention, UK)

SIMM-POSIUM #5: Music in detention I | Talk | BOZAR

Durant la première session sur la musique en détention, Silke Marynissen et Flore Croux nous parlerons de ses activités musicales dans des centres pénitentiaires belges. De telles initiatives sont particulièrement populaires parce qu’elles font fi des barrières liées à la nationalité, l’origine et les croyances religieuses. Alessandro Mazzola nous exposera ensuite les résultats de projets musicaux participatifs menés dans des centres d’accueil belges entre 2015 et 2018. Quant à Ailbhe Kenny, elle nous présentera aussi des recherches portant sur des activités musicales dans des centres d’asile, en Irlande cette fois.

02.02.2021 - 16:00-17:30 : Session 3 - La musique dans l’univers carcéral II
 

SIMM-POSIUM #5: Music in detention II | Talk | BOZAR

Durant cette table ronde internationale, six présentateurs de six pays porteront un regard critique sur plusieurs aspects de la détention et des systèmes pénaux. L’injustice y serait monnaie courante. Comment les pratiques d’éducation musicale contribuent-elles au maintien des inégalités et comment la création musicale dans les prisons peut-elle conduire à une révision radicale de notre système juridique ? Nous nous pencherons sur des recherches et études de cas qui nous en diront plus sur les applications innovantes de l’enseignement de la musique dans les communautés, écoles et prisons.

09.02.2021 - 16:00-17:30 : Session 4 - Les projets socio-musicaux interculturels I

SIMM-POSIUM #5: Intercultural social music projects (I) | Talk | BOZAR

Avec Kim Boeskov (Aarhus University Kopenhagen, DK), Frank Heuser (UCLA Herb Alpert School of Music, University of California, US), Sean Prieske (Humboldt-Universität zu Berlin, DE) et Alexandra Lamont (Keel University, UK)
Introduction par le président : John Sloboda (Guildhall School of Music and Drama, UK)

Quatre chercheur·ses se penchent sur quelques projets musicaux, sociaux et interculturels des quatre coins de la planète. Kim Boeskov nous parlera des dilemmes éthiques apparus dans le cadre de projets musicaux interculturels dans un camp de réfugiés palestiniens au Liban. Frank Heuser nous expliquera ensuite comment deux associations sans but lucratif d’éducation artistique utilisent l’enseignement de la musique pour favoriser l’égalité dans la société aux États-Unis. Sean Prieske nous en dira plus sur les problèmes rencontrés par les projets musicaux pour réfugiés lors de la crise du COVID-19. Enfin, Alexandra Lamont s’intéresse aux effets du don d’instruments de musique sur le bien-être.

16.02.2021 - 10:00-11:30 : Session 5 - Les projets socio-musicaux interculturels II

Avec Jane W. Davidson, Alexander Crooke, Trisnasari Fraser (AU), Mariko Hara (University of Melbourne, AU), Tia de Nora (University of Exeter, UK), Gillian Howell (University of Melbourne, AU) et Charulatha Mani (Queensland Conservatorium Research Centre, Griffith University, AU)
Introduction par la présidente : Brydie-Leigh Bartleet (Queensland Conservatorium Research Centre, Griffith University, AU)

SIMM-POSIUM #5: Intercultural social music projects (II) | Talk | BOZAR

Lors de cette seconde session dédiées aux projets sociaux interculturels, nous écouterons tout d’abord les conclusions de Jane W. Davidson, Alexander Crooke et Tia DeNora, entre autres. Ces scientifiques ont interrogé quinze musicien·nes communautaires en Australie, en Norvège et aux États-Unis sur l’impact du coronavirus sur leur travail. Gillian Howell a étudié le pouvoir fédérateur de la musique dans des communautés fortement divisées – une thématique également chère à Charulatha Mani. Celle-ci est convaincue que les berceuses pourraient un jour favoriser le rapprochement au sein des communautés multiethniques.

23.02.2021 - 10:00-11:30 : Session 6 - Musicien·nes dans des projets socio-musicaux II

Avec Thomas Köhn (Institute for Art, Music and its Mediation, Leuphana University Lüneburg, DE), Mia Nakamura (Kyushu University, JP), Yukiyo Sugiyama (Tokyo Bunka Kaikan, JP), Tiziana Rossi (Conservatorio di musica “A.Boito”, Parma, IT) et Lorraine Roubertie (Université Clermont Auvergne, FR)
Introduction par la présidente : Graça Mota (CIPEM/INET-md – Centro de Investigação em Psicologia da Música e Educação Musical, Porto, PT)

SIMM-POSIUM #5 : Musicians in social music projects (II) | Talk | BOZAR

Cette session s’intéresse aux musicien·nes. Trois chercheur·ses nous expliqueront comment la musique les a encouragé·es à s’engager socialement. Thomas Köhn nous dira comment le hip-hop juif allemand contemporain permet d’aborder plus facilement le traumatisme lié à l’Holocauste. Mia Nakamura et Yukiyo Sugiyama ont étudié comment des médiateurs pouvaient contribuer à l’inclusivité dans les orchestres en favorisant l’intégration intergénérationnelle au Japon. La recherche de Lorraine Roubertie Soliman porte également sur les orchestres. Elle nous présentera Demos Clermont-Ferrand, un projet qui entend démocratiser les orchestres symphoniques.

02.03.2021 - 16:00-17:30 : Session 7 – Les projets musicaux à vocation sociale dans les pays du Sud I

Avec ​​​​​​​Juan Sebastian Rojas (Juan N. Corpas University Foundation, Bogota, CO) et Sebastian Olave-Soler (Sorbonne University / CRIMIC, FR) et ​​​​​​​Lukas Pairon (SIMM / University of Ghent, BE)
Introduction par le président : Lukas Pairon (SIMM, BE)

SIMM-POSIUM #5: Social music projects in the Global South (I) | Talk | BOZAR

09.03.2021 - 16:00-17:30 : Session 8 - Les projets musicaux à vocation sociale dans les pays du Sud​​​​​​​ II

Avec ​​​​​​​Natalia Julian Puerta Gordillo (Guildhall School, UK), Agata Ricca (University of Aveiro, PT) et Viviana Valenzuela (University of Buenos Aires, AR)
Introduction par la présidente : Maria Majno (Sistema Europe)

SIMM-POSIUM #5: Social music projects in the Global South (II) | Talk | BOZAR

Nous continuerons d’explorer les projets musicaux et sociaux dans les pays du Sud lors de la dernière session de cette édition, en compagnie de trois oratrices qui ont mené des recherches sur des projets axés sur l’inclusion et la cohésion sociale. Natalia Julian Puerta Gordillo présentera ses conclusions à propos d’une école musicale communale en Colombie. Agata Ricca nous parlera de ses recherches sur le terrain auprès de chorales au Liban et au Mozambique. Enfin, Viviana Valenzuela nous en dira plus sur ses recherches menées dans des orchestres argentins composés de jeunes issus de milieux défavorisés.

Cette performance a lieu dans le cadre du projet « Art & Well-being », co-financé par le programme Europe Créative de l’Union Européenne.

Voir aussi