© France Dubois
RADAR

Cindy Castillo joue la Sonata Eroïca de Jongen

Le dernier souffle de notre orgue ?

Mardi 2 février à 15h, BOZAR et le label Musique en Wallonie vous invitent à découvrir le dernier enregistrement réalisé sur l’orgue du Palais des Beaux-Arts avant sa dégradation suite à l’incendie du 18 janvier dernier. Cette interprétation de la Sonata Eroïca de Joseph Jongen par Cindy Castillo s’inscrit dans un projet d’album qui sortira au printemps. Créée par son compositeur lors de l’inauguration de l’orgue du Palais en 1930, cette œuvre prend aujourd’hui une dimension particulière, symbole de notre détermination à restaurer le joyau de Victor Horta.

Joseph Jongen écrivit sa Sonata Eroïca en 1930 en vue de l’inauguration du tout nouvel orgue de la grande salle du Palais des Beaux-Arts. Avec 74 jeux, 3 claviers et un pédalier, l’orgue de l’époque fut conçu par le facteur d’orgue Joseph Stevens, avec la participation de Victor Horta. Le 6 novembre 1930, Joseph Jongen, alors directeur du Conservatoire de Bruxelles, et Paul de Maleingreau, titulaire de la classe d’orgue du Conservatoire royal de Bruxelles et chargé de la composition de l’orgue du Palais des Beaux-Arts, offrent au public, impatient de découvrir la sonorité monumentale de l’instrument, un programme haut en couleur alliant leurs propres créations à celles de Jean-Sébastien Bach ou de César Franck. L’orgue a en effet été conçu pour pouvoir jouer tant les musiques du passé que les compositions nouvelles.

À l’occasion de l’enregistrement de son disque consacré à l’œuvre pour orgue de Joseph Jongen, Cindy Castillo vous offre un extrait exclusif de son programme. Jouée par Jongen lui-même lors de l’inauguration de l’orgue, sa Sonata Eroïca est une pièce influencée par la musique de Franz Liszt et dédiée à l’organiste Joseph Bonnet.

En 2017, BOZAR se réjouissait de découvrir les innombrables sonorités de son orgue, 50 après l’incendie qui l’avait réduit au silence. Aujourd’hui, cette menace plane à nouveau sur l’orgue, victime de l’incendie du 18 janvier dernier. La Sonata Eroïca de Jongen revêt dès lors une valeur symbolique, nous invitant à garder espoir et à surmonter cette épreuve, dans le contexte difficile de la pandémie.

Pour continuer à vous proposer des projets artistiques de grande envergure qui stimulent, passionnent ou réconfortent, nous avons besoin de votre aide. Faites un don pour nous soutenir.

Biographie
L’organiste Cindy Castillo a donné des récitals dans plusieurs pays européens, mais aussi à Tokyo, New York et Lumumbashi. Elle enseigne l’orgue à l’IMEP (Namur) et est l’organiste titulaire à la Basilique Nationale du Sacré-Cœur à Bruxelles. Cindy Castillo se distingue sur la scène de l’orgue avec des programmes qui explorent les croisements possibles entre l’orgue et d’autres langages artistiques tels que la danse, la vidéo ou la musique électronique. Elle travaille en relation avec des compositeurs d’aujourd’hui, tels que Claude Ledoux, Jean-Pierre Deleuze ou Maxime Denuc.

Voir aussi

  • Une saga rocambolesque

    L’orgue sous la menace du silence

    Lundi 18 janvier 2021, le toit du Palais des Beaux-Arts s’embrase. Bien que localisés, les dégâts causés par les flammes et les eaux dédiées à leur extinction sont importants. L’orgue - bijou musical et architectural serti dans l’écrin de la Grande Salle Henry Le Bœuf – en est une principale victime. Un nouveau coup du sort pour cet instrument dont l’histoire riche en rebondissements pourrait nourrir le scénario d’une série télévisée. Incendié en 1967, il resta muet durant un demi-siècle, jusqu’à sa glorieuse reconstruction en 2017. Retour sur la saga haletante de cette partie importante de notre patrimoine musical.

    — publié le