Detail from Jan van Eyck, Virgin and Child with Canon van der Paele, Groeningemuseum, Bruges. © KIK-IRPA
RADAR

25.000 KM, 6 ans de recherches, 1 exposition

Le récit de Facing Van Eyck

Facing Van Eyck. The Miracle of Detail vous montre les œuvres de Jan van Eyck comme vous ne les avez jamais vues auparavant. Grâce aux techniques numériques et aux nouvelles recherches scientifiques de l'Institut royal du patrimoine artistique (KIK-IRPA), vous pourrez zoomer sur des détails difficilement visibles à l'œil nu. L'exposition est le fruit d'années de recherches menées par l'équipe de l’IRPA.

KIK researcher and curator of the exhibition Bart Fransen on the years of research on Van Eyck.

Six ans de recherche

Dans l'exposition, des projections permettent de se rapprocher encore plus de détails microscopiques de l'ensemble de l'œuvre de Jan van Eyck. Une équipe permanente de scientifiques et de photographes de haut niveau a parcouru un total de 25.000 kilomètres au cours des six dernières années pour étudier et documenter de manière approfondie les peintures de Jan van Eyck et de ses disciples Le projet, nommé VERONA  (pour Van Eyck Reasearch in OpeN Access), met en lumière la technique utilisée dans la peinture de Van Eyck et de ses élèves et disciples.

La technologie fait toute la différence

Les techniques d'aujourd'hui donnent un aperçu des techniques du passé utilisées par le maître. Van Eyck n'aurait probablement jamais imaginé qu’aujourd'hui, les scientifiques mesureraient notamment les cernes de croissance présents sur ses panneaux, et calculeraient ainsi la date d’abattage des arbres ayant fourni les planches des supports. Les rayons X, par exemple, révèlent la structure du panneau, la construction, le nombre de planches et les chevilles qui servaient à les maintenir. La radiographie révèle également la technique picturale et l’utilisation de pigments métalliques, tels que le blanc et le jaune de plomb.

On découvre ensuite la préparation minutieuse de ses œuvres exposées à une lumière infrarouge. Sous la peinture, nous voyons le dessin préparatoire que Van Eyck a appliqué sur la couche de base avec un pinceau. Dans la position des mains, Van Eyck s’écarte souvent du dessin initialement prévu et cherche une meilleure pose lorsqu’il peint. Parfois, il dessine des motifs de manière détaillée mais se garde de les peindre, comme la bourse du chancelier Rolin ou la décoration de l’armure de saint Georges.

Faites vos propres choix

L’IRPA et BOZAR ayant rassemblé pour l’exposition Facing Van Eyck un riche matériau visuel à partir des vingt œuvres de Van Eyck, vous pouvez vous promener virtuellement dans le monde microcosmique représenté par le peintre. Les projections interactives, développées par la société Hovertone, vous permettront de choisir les détails que vous explorerez. En quelques étapes, vous naviguerez d'un détail à l'autre.

Nicolas d'Alesssandro from the company Hovertone explains how his company transformed all material into an interactive and immersive experience.

Bonne nouvelle ! L'exposition a été prolongée. Visitez Facing Van Eyck jusqu'au 14 mars.

Vous avez envie d’en découvrir davantage ? Sur Internet, vous pouvez vous plonger dans les moindres détails de son œuvre. Grâce à une collaboration avec Closer to Van Eyck, tout le matériau visuel est en libre accès sur le site web de Closer to Van Eyck.

Voir aussi