01

Dans la continuité de son positionnement résolument européen, le Palais des Beaux-Arts a le souhait d’offrir au public, aux artistes et à ses partenaires, un espace dynamique, inclusif et trans sectoriel de réflexion pour la capitale de l’Europe.

Ici, dans Salon Europa, les valeurs démocratiques dans leur ensemble prennent forme par le débat et les projets artistiques. Dans ce laboratoire de la citoyenneté, l’ethos européen se forge grâce au partage des récits et utopies apportés par chacun.

Pour nourrir cette dynamique, l’élaboration, la présentation et la confrontation de projets artistiques viennent illustrer la complexité du projet européen et les nombreux défis sociétaux auxquels il fait face. Ils reflètent l’importance de l’art pour comprendre le monde contemporain et favoriser l’engagement critique des citoyens.

Salon Europa offre un nouvel outil, un nouveau lieu, pour stimuler l’émergence d’une démocratie participative européenne : un espace social centré autour de la culture.

Créée en 1990, la Fondation Evens œuvre à l’harmonie européenne.

Ses fondateurs, enthousiastes à l’idée de contribuer à la réalisation d'une Europe unie autour d'un projet commun, respectueux des différences et des aspirations de tous ses citoyens, voulurent créer un lieu d'où viendraient réflexions et initiatives sur des sujets aussi divers que l'éducation à la paix, la qualité de l'information ou les normes et valeurs propres à une éthique européenne. Par-là, la Fondation Evens s’emploie à façonner une réalité européenne harmonieuse, tournée vers l’avenir et capable d'anticiper les enjeux moraux, intellectuels et culturels que l’idée d’Europe porte en elle.

La présentation des projets dans Salon Europa œuvre au renforcement du projet européen.

À cette fin, cette ancienne Salle des Vitraux, récemment restaurée dans sa spatialité initiale conçue par l’architecte Victor Horta, sera utilisée comme espace d’exposition et d’apprentissage.

Avec le soutien de La Fondation Evens


  • © Veerle Vercauteren

    Les trois institutions culturelles fédérales renforcent leur collaboration

    Afin de faire face aux défis posés par la pandémie du Covid-19, La Monnaie, BOZAR et le Belgian National Orchestra ont décidé d’intensifier leur collaboration amorcée il y a quatre ans. L’objectif commun est d’optimiser l’utilisation des ressources, de continuer à offrir une programmation artistique hautement qualitative et de renforcer les liens humains. Les trois institutions travaillent également sur une approche commune pour la mise en place des mesures sanitaires préconisées par le gouvernement. La principale priorité pour les trois institutions sera de veiller au bien-être et au confort de son public et de son personnel.

    lire la suite
    — publié le
  • Emportez, déballez, cuisez… et cassez la croûte !

    Suite au confinement, le chef étoilé Karen Torosyan a tout de suite rebondi et se réinvente avec sa boutique «  Casse-croûte ». Il propose depuis le 24 mars un nouveau concept. En effet, ne pouvant plus vous faire vivre une expérience au restaurant, il vous invite à la vivre chez vous, dans votre cuisine. Pour ce faire, vous recevez une feuille d’instruction détaillée sur les cuissons des différents plats. Malgré la distance imposée, le chef est encore plus proche de vous, sans trahir l’essentiel de sa cuisine : vous faire plaisir en prenant du plaisir avec un choix limité de plats mais cuisinés de A à Z par ses soins.

    lire la suite
    — publié le
  • Partagez votre expérience du confinement

    Si la contribution des arts au bien-être a été démontrée depuis longtemps, nous ignorons en revanche l’influence qu’ils exercent pendant la période de confinement. Vous pouvez aider la recherche européenne à mieux comprendre leur impact sur votre santé en répondant à quelques questions.

    lire la suite
    — publié le