21

Belgian National OrchestraDavid Afkham direction

Programme

Ouverture tragique, op. 81 Johannes Brahms
Symphonie n° 3, op. 55, "Eroica" Ludwig van Beethoven


La Troisième symphonie, dite « Héroïque », de Beethoven est une œuvre révolutionnaire. Véritable victoire de l’esprit sur le corps, ce morceau a non seulement permis à Beethoven de se remettre d’une difficile crise personnelle, provoquée par une surdité de plus en plus handicapante mais aussi d’y exprimer toute son admiration pour Napoléon Bonaparte, qui se profilait au début du 19e siècle comme l’incarnation des idéaux démocratiques et antimonarchiques de la Révolution française. Cependant, lorsque celui-ci s’est fait sacrer empereur quelques années plus tard, Beethoven, déçu et furieux, a déchiré la page de titre de sa symphonie. Finalement, il a fait publier l’œuvre avec pour sous-titre : « Sinfonia eroica, composta per festeggiare il sovvenire di un grand’uomo » (Symphonie héroïque, composée pour célébrer le souvenir d’un grand homme). En prélude à l'Héroïque, le Belgian National Orchestra vous propose l'Ouverture tragique de Brahms : un exercice de style sur le thème de la tristesse.