25

Belgian National Orchestra NFM ChoirStanislav Kochanovsky direction – Tatiana Pavlovskaya soprano – Oleg Dolgov ténor – Rodion Pogossov baryton – Agnieszka Franków-Żelazny chef de chœur

Programme

Ego sum pastor bonus Paweł Łukaszewski
Totus tuus Henryk Mikolaj Górecki
Concerto pour orchestre Witold Lutoslawski
The Bells Sergueï Rachmaninov


Les œuvres des compositeurs polonais du programme de ce concert appartiennent à deux mondes musicaux fondamentalement différents : d’une part, les compositions chorales euphoniques et religieuses de Paweł Łukaszewski et Henryk Mikołaj Górecki, d’autre part la grande fresque abstraite qu’est le Concerto pour orchestre de Witold Lutosławski.
La pièce Ego sum pastor bonus (« Je suis un bon pasteur ») de Paweł Łukaszewski pour chœur mixte a capella renvoie à la tradition établie par le motet à quatre voix de Wacław de Szamotuły qui est considéré comme le plus grand compositeur polonais avant Chopin. Elle fut composée en hommage à Jean Paul II.
Totus Tuus de Henryk Mikołaj Górecki est l’une de ses œuvres les plus connues. Le titre latin reprend la devise du pape : « Je suis tout à toi » et exprime ainsi sa dévotion totale à la Vierge Marie. Ce titre symbolique a été choisi à l’occasion de la troisième visite du pape Jean Paul II en Pologne.
Le Concerto pour orchestre de Witold Lutosławski, dont la composition dura quatre ans (1950-1954) est un véritable chef-d’œuvre de la musique symphonique  du XXe siècle. Le caractère dramatique des 2 premières parties semble refléter l’implacable horreur de l’histoire – la liberté broyée par les chaînes des totalitarismes soviétique et nazi. La troisième partie constitue le point culminant de l’œuvre pour enfin créer toute une féérie de couleurs. Le concerto est dédié au chef d’orchestre Witold Rowicki. ​​​​​​​