15

Belgian National OrchestraHugh Wolff direction – Martin Grubinger percussions

Programme

Fanfare for the Common Man Aaron Copland
Frozen in Time Avner Dorman
Javelin Michael Torke
Danses symphoniques, op. 45 Sergueï Rachmaninov


RYTHM & PERCUSSION

Indo-Afrique, Eurasie et les Amériques. C’est ainsi que l’on appelle les trois supercontinents qui existaient bien avant que l’espèce humaine ne foule la Terre. Le compositeur Avner Dorman a tenté de créer des « instantanés imaginaires » de ces continents à différentes époques. Le voyage débute en Eurasie pendant la préhistoire et nous emmène, en passant par l’Indo-Afrique, vers les Amériques, qui constituent aujourd’hui encore une seule grande masse terrestre. Le percussionniste Martin Grubinger fera tout ce qui est en son pouvoir pour donner forme à cette œuvre énergique : il jouera pas moins de 23 instruments à percussion !
Le temps est aussi l’élément principal des Danses symphoniques, dernière œuvre de Rachmaninov. Les rythmes vifs et énergiques y sont combinés à des harmonies luxuriantes. Dans les premières ébauches de l’œuvre, Rachmaninov avait intitulé les trois parties : « Midi », « Crépuscule » et « Minuit ». Selon d’aucuns, Rachmaninov savait qu’il écrivait sa dernière œuvre. On ne s’étonnera donc pas de retrouver dans la dernière partie de cette œuvre – tout comme dans plusieurs œuvres antérieures – des références au Dies Irae. Les Danses se terminent avec un Alléluia des plus dramatiques.