16

L’art de l’icône, un langage visuel qui a pris naissance dans l’Église orthodoxe, a profondément influencé les créations visuelles de l’Occident chrétien à partir du Moyen-Âge, malgré une esthétique différente en rupture avec cette maniera greca pendant la Renaissance. Même si la modernité artistique s’est construite en opposition à cet art considéré comme « maladroit » (goffa), le style « byzantin » a refait plusieurs fois son retour en Occident.
​​​​​​​
Ce colloque entend examiner de plus près les raisons à l’origine de la survie ou de la redécouverte de l’art de l’icône dans différents contextes artistiques et religieux en Occident. L’accent sera mis en particulier sur les questions qui sous-tendent la rencontre, et parfois la fusion, de deux cultures visuelles, mais aussi sur les rapports complexes et souvent conflictuels entre l’art et la religion.