11

Les journalistes ne sont pas les seuls à être entravés ou menacés dans l’exercice de leur travail. Les cartoonistes et autres auteurs de bande dessinée ont toujours été en première ligne pour défendre bec et ongles la liberté d’expression. Il y a peu est paru Duizend bommen en castraten (« Mille sabords et castrats »), de l’auteur et spécialiste de la bande dessinée Jan Smet. Exemples à l’appui, il montre clairement comment la censure a régné sur la bande dessinée pendant des années : de Lucky Luke qui ne pouvait plus fumer au Marsupilami qui donnerait de mauvaises idées aux jeunes, pour ne citer qu’eux. L’exposition didactique vous entraîne dans un voyage visuel à travers un siècle de tensions. Avec d’un côté des dessinateurs et scénaristes et de l’autre des éditeurs, rédacteurs en chef, prêtres et responsables politiques. ​​​​​​​

Le saviez-vous ?

  • Revivez l’événement

    Difference Day 2021

    Le Difference Day a fait son retour le 3 mai. La Vrije Universiteit Brussel, l’Université Libre de Bruxelles, la Erasmushogeschool Brussel, BOZAR et la Fondation Evens ont uni leurs forces pour insister une nouvelle fois sur l’importance de la liberté de la presse et de la liberté d’expression. Cette septième édition de cette journée pas comme les autres a mis les femmes à l’honneur, autour du thème « Women Breaking the News ». La veille, des interviews ont été retransmises en direct depuis la VUB, et le 3 mai, vous avez pu suivre en direct et en ligne l’événement organisé à BOZAR lors duquel le Difference Day Honorary Title et le titre de Doctorat honoris causa ont été remis aux deux lauréates. Revivez cet événement.

    — publié le