Regardez ✕ lisez ✕ écoutez

Découvrez un spectacle, revivez un concert, partez à la rencontre des artistes, glissez-vous dans les coulisses ou plongez-vous dans une thématique. Bozar vous invite au plus près de ses activités.

Publié le

L’économiste Joseph E. Stiglitz (US) dialogue avec Ewald Pironet

Avec la série d’interviews vidéo Repairing the Future, Bozar entend ouvrir de nouvelles persectives sur l’avenir en donnant la parole à des scientifiques, des artistes et des penseurs de différentes disciplines. Nous nous intéressons ici à l’économie, l’écologie, la mobilité et l’architecture, mais aussi à la beauté et au réconfort. Cette semaine, nous accueillons l'économiste Joseph E. Stiglitz lors d’une rencontre avec le journaliste Ewald Pironet.

Repairing the future

Cet article s'intègre dans le cadre de

Repairing the Future

Conversation en anglais, sous-titres disponibles en français, en néerlandais et en anglais.

Joseph Eugene Stiglitz (1943) est un économiste et auteur américain récompensé par le Prix Nobel d’économie en 2001. Il est connu pour son discours critique à l’égard de la globalisation et des organisations internationales telles que le Fonds Monétaire International. Son dernier ouvrage, Peuple, pouvoir et profits (2019) a été publié aux éditions Les Liens qui libèrent.

Economist Joseph E. Stiglitz in conversation with Ewald Pironet
© Bozar

"Il nous faut reconnaître qu'il existe dans le monde des pays dotés de systèmes politiques et économiques différents. Nous n'aimons peut-être pas ces systèmes, nous pouvons même nous en inquiéter, mais nous serons amenés à collaborer avec eux, notamment dans la lutte contre le changement climatique. Si vous étiez à bord d’un canot de sauvetage du Titanic en compagnie de personnes que vous n'aimiez pas, il vous aurait fallu ramer ensemble jusqu’à la rive."

"La lutte contre le changement climatique doit stimuler l'économie. Les changements économiques majeurs – et le grand bouleversement que représente le passage des énergies fossiles aux énergies renouvelables – s’accompagnent d'innovation et nous poussent à imaginer une meilleure organisation de la production. Je pense donc que le changement climatique porte en lui de nombreuses potentialités positives : il modifiera profondément nos vies et repoussera le matérialisme qui prévaut depuis la révolution industrielle. En luttant contre le changement climatique, nous pouvons atteindre un niveau de vie encore plus élevé."