07

Un dramaturge qui devient président, une révolution chantante qui bouscule la dictature, des auteurs longtemps interdits qui montent au balcon et s’adressent à la foule... L’année 1989 est unique car elle est le moment où un nouveau système politique peut être créé, où les artistes s’engagent, où la créativité libre montre qu’une nouvelle ère est enfin arrivée en Europe Centrale et Orientale. Que faut-il en retenir aujourd‘hui ? Les artistes peuvent-ils être les co-créateurs du nouvel ordre social ? Devraient-ils en rêver ? Quel héritage a laissé trois décennies plus tard la génération d'artistes et d’activistes de 1989 ?
Une journée entière d’échanges avec des artistes, des activistes, des membres du monde académique et des leaders de différentes générations, où le public sera aussi acteur. Les débats seront complétés par des performances, des projections et une bibliothèque composée d’une sélection de livres clandestins.
Un événement organisé dans le cadre du programme « Engagement through Culture before and after 1989 » co-financé par le programme « L'Europe pour les citoyens » de l'Union européenne.

Curateurs: Tereza Porybná et Jitka Pánek Jurková

PROGRAMME 

10:30 - 12:15 - 1989/2019 – Then and now
David Černý, artiste à la notoriété d’activiste, Petruška Šustrová, ancienne dissidente, journaliste et porte-parole de la Charte 77, et le politologue Jiří Přibáň dans un dialogue sur 1989 et sa signification aujourd’hui, modéré par Pieter DeBuysser.

12:15 - 12:30 - Performance Svatopluk Mikyta

13:15 - 14:15 - Revolution is not a garden party
Maya et Reuben Fowkes explorent les initiatives d’artistes et de communautés hors des structures officielles en Europe Centrale et Orientale avant et après 1989.

14:30 - 15:45 - Public space as a site for civic action
Pavel Karous et Kristina Norman, tous deux focalisés sur le rôle de l’art de l’époque communiste dans l’espace public, débâteront avec Svatopluk Mikyta et Zuzana Bodnárová, curateurs de la célèbre galerie slovaque Banska Stanica Contemporary, et l'artiste et activiste polonaise Monika Drożyńska. La conversation sera modérée par Pepijn Kennis.

15:45 - 16:10 - Screening Orange Alternative de Mirosław Dembiński

16:30 - 18:00 - Heroes not for just one day
​​​​​​​Engagement politique des artistes de nos jours avec Sonia Dermience, Tamara Moyzes, John Jordan du collectif français ZAD, Sébastien Hendrickx de Extinction Rebellion et Mikuláš Minář de Million Moments for Democracy. Discussion modérée par Tereza Porybná.
Avec un intervention artistique de Martin Zet (CZ), Svatopluk Mikyta (SK) et Major Fydrych (PL).

18:00 - 18:30 - Performance par Martin Zet.

Quatre invités – Tamara Moyzes (SK), Kristina Norman (EE), Jiří Přibáň (CZ) et Martin Zet (CZ) – seront conviés la veille, le samedi 26 octobre, à la Maison de l’histoire européenne (HEH) pour assurer des petites visites guidées de l’exposition permanente. Ils seront invités à contribuer de manière personnelle et critique à la trame narrative du musée sur la chute du « Bloc » au centre de l’Europe, pour l’enrichir de leur propre vision de cette période de l’histoire nationale, présente et passée. 
Inscription via la site de la HEH >