Chaire Mahmoud Darwich

‘ARABFUTURISM: Larissa Sansour - In Vitro, Nation Estate & A Space Exodus’

18 → 23
Déc.'20

FREE ONLINE SCREENING

Regardez les vidéos ici.
RENT > utilisez le code promo arabfuturism1ls

Née à Jérusalem-Est, Larissa Sansour a étudié les beaux-arts à Copenhague, Londres et New York. Elle représente le Danemark à la 58e Biennale de Venise. Ses expositions individuelles récentes comprennent Dar El- Nimer à Beyrouth, Bluecoat à Liverpool, Chapter à Cardiff, New Art Exchange à Nottingham et Nikolaj Kunsthal à Copenhague. Sansour est représentée par Lawrie Shabibi à Dubaï et par Montoro 12 Contemporary Art à Rome et à Bruxelles.

 

In Vitro

2019, film, 2 channels, 28 ‘, avec Soren Lind

Dans un complexe souterrain construit au lendemain d'une éco-catastrophe, deux scientifiques discutent des effets de la mémoire, des traumatismes, de l'exil et de la nostalgie tout en se préparant à replanter le sol au-dessus.

 

Nation Estate

2012, film, 9’

Le projet Nation Estate consiste en un sci-fi court-métrage de 9 minutes et une série de photos offrant une approche cliniquement dystopique mais humoristique de l'impasse au Moyen-Orient. Avec son mélange virtuel d'images générées par ordinateur, d'acteurs live-action et d'une bande sonore électronique arabesque, le film Nation Estate explore une «solution verticale» - un gratte-ciel - à l'État palestinien.

 

A Space Exodus

2009, video, 5’ 24’’

A Space Exodus met en place de manière décalée une partie adaptée de A Space Odyssey de Stanley Kubrick dans un contexte politique moyen-oriental. Les partitions musicales reconnaissables du film de science-fiction de 1968 sont changées en accords arabesques correspondant aux visuels surréalistes du film de Sansour.

 

Suivi d'un Q&A par Larissa Sansour et Nat Muller. extrait d'un film

2020-2021

ARABFUTURISM 2020-2021

Informations pratiques

Langue

  • Arabe
  • Sous-titres : Anglais

In Vitro

(DK/PS, 2019, 28‘, DCP)

 

Nation Estate

(DK, 2012, 9’, DCP)

 

A Space Exodus

(DK/PS, 2009, 5’ 24’’, DCP)

​​​​​​​

Coproduction

  • Chaire Mahmoud Darwich