‘Diana Krall’

11 Oct.'15
- 20:00

Wallflower World Tour

La dernière visite de Diana Krall à Bruxelles remonte à trois ans, lorsqu’elle avait séduit le public de Bozar venu assister en grand nombre à la présentation de plusieurs titres tirés de son dernier album « Glad Rag Doll ». Une prestation qui avait non seulement convaincu ses fans, mais aussi les critiques, qui avaient bien dû admettre que Diana combine de façon magistrale divertissement et talent musical. De Morgen avait décerné 4,5 étoiles au concert et titré : « Diana Krall fait salle comble à Bozar : et si Tom Waits avait été une pianiste de jazz blonde ? ». Entre deux morceaux, la chanteuse s’était même livrée à quelques confidences : « la prochaine fois, vous n’avez qu’à passer à la maison. En principe, je cuisine toujours pour mes invités. Après, je leur sers du vin jusqu’à ce qu’ils soient saouls. Puis je distribue les partitions et on se met à chanter ensemble. Un peu comme ici, en fait ! ». Bref, l’hôte parfaite : une dame au talent incroyable mais qui ne se prend pas la tête.

En 2013, elle a réduit au silence le chapiteau du Gent Jazz avec un medley en solo de deux classiques de Neil Young. Vu l’intensité avec laquelle elle s’est appropriée ces titres, nous sommes plus qu’impatients de découvrir l’album Wallflower et le Wallflower World Tour.

Son nouvel opus, Wallflower, paraitra le 3 février 2015. Il inclura une sélection de chansons pop - des années 60 à aujourd’hui - que Diana réinterprétera à sa manière. Outre un nouveau titre de Paul McCartney (« If I take you home tonight »), on y trouvera des classiques comme « California Dreaming » (The Mamas and the Papas), « Desperado » (Eagles), « Sorry Seems To Be The Hardest Word » (Elton John), « Don’t Dream It’s Over » (Crowded House) et un petit bijou oublié de Dylan (la plage titulaire, « Wallflower »).

En anglais, « wallflower » fait référence à quelqu’un de timide, mais une chose est sûre : Diana Krall est particulièrement à l’aise sur scène. Après une tournée aux États-Unis et au Canada, elle fera à nouveau escale à Bruxelles le 11 octobre 2015. Elle sera accompagnée d’Anthony Wilson (guitare), Dennis Crouch (basse), Stuart Duncan (violon), Karriem Riggins (batterie) et Patrick Warren (claviers). Diana Krall donnera encore une fois le meilleur d’elle-même au Palais des Beaux-Arts, un cadre spécialement conçu pour les dames d’une telle classe.

Diana Krall

piano

Anthony Wilson

guitare

Karriem Riggins

drums

Stuart Duncan

violon

Patrick Warren

synthétiseur

Dennis Crouch

guitare basse