Publié le

La musique sur grand écran

Les 10, 11 et 13 novembre, Bozar accueille trois événements exceptionnels du Brussels Art Film Festival (BAFF), dédiés à trois figures majeures de la musique contemporaine : Karlheinz Stockhausen, John Zorn et Thelonious Monk.

En ouverture de la 21e édition du BAFF, Bozar présente Licht, le film de la réalisatrice Oeke Hoogendijk, qui retrace l’épopée de l’œuvre monumentale du compositeur avant-gardiste allemand Karlheinz Stockhausen (le jeudi 10 novembre en présence de la cinéaste). Au programme également, la trilogie  documentaire dédiée au saxophoniste, clarinettiste et compositeur John Zorn, tourné par son ami Mathieu Amalric, qui sera présent au Palais des Beaux-Arts (vendredi 11 novembre - 18h00). Les amateurs de Zorn seront particulièrement gâtés puisque cet événement coïncide avec la sortie de l’enregistrement de l’inoubliable prestation de l’artiste new-yorkais à l’orgue de la Grande Salle Henry Le Bœuf, le 23 mars 2019 (The Hermetic Organ Volume 10 - Bozar, Brussels, Tzadik). Le BAFF se clôturera avec la projection  de Rewind & Play d’Alain Gomis qui déconstruit le passage en 1969 du musicien de génie Thelonious Monk dans Jazz Portrait, pour le libérer des stéréotypes dans lesquels la célèbre émission de télévision française tentait de l’enfermer (dimanche 13 novembre - 18h00).