‘The Conundrum of Colonial Monuments’

14 Mai'21
- 19:00

Somebody Didn't Tell Somebody Somethin'

Le meurtre de George Floyd a donné lieu à de nombreuses manifestations de solidarité à travers le monde, horrifié par les images insoutenables de son calvaire. Ce drame consécutif aux violences policières frappant les populations afro-américaines a donné naissance à une réflexion plus globale sur la présence de monuments dans l’espace public, élevés à la gloire de personnalités engagées dans l’esclavage, la promotion d'idéologies suprématistes blanches et le colonialisme. Cette discussion abordera des questions aussi essentielles que la place des monuments coloniaux dans la ville, la fonction que ceux-ci remplissent dans la vie de la Cité et ce qu’ils disent de notre société aujourd’hui.


Participants : Jennifer Tosch (fondatrice des Black Heritage Tours Amsterdam & New York), Kehinde Andrews (Professeur d'études noires à l'Université de Birmingham City) et Marc Reynebeau.

 

Jennifer Tosch est une historienne culturelle, autrice et fondatrice des Black Heritage Tours à Amsterdam et New York. Ces visites mettent au jour l’histoire cachée invisible en faisant découvrir aux visiteurs le passé colonial et les premières traces de la présence de personnes de couleur dans ces villes.   
 
Kehinde Andrews est universitaire, militant et auteur de plusieurs ouvrages. Il supervise la recherche postdoctorale dans les domaines de l’ethnicité et du racisme et s’intéresse aux Études noires et à la façon dont les communautés viennent à bout de l’inégalité.  

 

2020-2021

BE Side Lectures avec Dorrie Wilson

Informations pratiques

Lieu

BOZAR/Palais des Beaux-Arts

Langue

  • Anglais

Inscription obligatoire. Vous pouvez vous inscrire en activant le lien.