Regardez ✕ lisez ✕ écoutez

Découvrez un spectacle, revivez un concert, partez à la rencontre des artistes, glissez-vous dans les coulisses ou plongez-vous dans une thématique. Bozar vous invite au plus près de ses activités.

Publié le

Le philosophe Srećko Horvat (Croatie) dialogue avec Karl Van den Broeck

Avec la série d’interviews vidéo Repairing the future, BOZAR entend ouvrir de nouvelles persectives sur l’avenir en donnant la parole à des scientifiques, des artistes et des penseurs de différentes disciplines. Nous nous intéressons ici à l’économie, l’écologie, la mobilité et l’architecture, mais aussi à la beauté et au réconfort. Cette semaine, nous accueillons le philosophe croate Srećko Horvat lors d’une rencontre avec le journaliste Karl Van den Broeck.

Repairing the future

Cet article s'intègre dans le cadre de

Repairing the Future

Conversation en anglais, sous-titres disponibles en français, en néerlandais et en anglais.

Srećko Horvat (1983) est un jeune philosophe, écrivain et activiste politique croate. En 2008, il a fondé le désormais légendaire Subversive Festival à Zagreb. Il est l’une des nouvelles voix les plus remarquables de la nouvelle gauche née après la crise financière de 2008. Son ouvrage le plus récent Poetry from the Future - Why a Global Liberation Movement Is Our Civilisation's Last Chance (2019), est publié aux éditions Penguin.

Srećko Horvat
© Bozar

« La poésie est le seul moyen de pirater le système car elle est inattendue. Elle apporte quelque chose de neuf. Durant la crise de la COVID-19, les responsables des coupes dans le budget des arts et de la culture ont soudain réalisé à quel point ceux-ci étaient importants pour les personnes confinées chez elles. »

« La poésie doit venir du futur. Je ne pense pas que les solutions du passé nous aideront à quitter cette réalité dystopique. Je pense que nous devons repenser de manière radicale le rôle de l’État et celui des institutions mondiales existantes. »