Bozar
Chaire Mahmoud Darwich

‘Echos de Beyrouth : débats et documentaire sur le Liban’

13 Nov.'21
- 18:00

Le samedi 13 novembre, Bozar et la Chaire Mahmoud Darwich, en lien avec le projet européen LEILA, organisent une série de débats et de rencontres qui éclairent la ville d’un jour nouveau. Des écrivains et penseurs libanais dialogueront de l'avenir et de la richesse de leur culture avec leurs homologues belges et français. Ils évoqueront notamment la situation politique et la scène littéraire florissante. Même la fameuse cuisine libanaise sera abordée.
 

Programme:

18:00 Lettre de Beyrouth (FR-LB,1978,52), projection du film de Jocelyne Saab

18:45 Pause

19:00 L'engagement littéraire face aux politiques : rencontre avec Elias Khoury & Ziad Majed, modérée par Safia Kessas

19:30 L'écriture de soi comme langue pour autrui : rencontre littéraire avec Dima Abdallah, Katia Al Tawil, modérée par Leila Shahid
20:00 Pause

20:15 L'art culinaire comme arme : rencontre avec Farouk Mardam Bey & Ryoko Sekiguchi, modérée par Safia Kessas

20:45 La sororité comme espoir : slam de Dima Matta & Samira Saleh - hommage à Etel Adnan & Jocelyne Saab

​​​​​​​21:30 Fin

Lettre de Beyrouth (FR-LB,1978,52), projection du film de Jocelyne​​​​​​​ ​​​​​​​Saab
Trois ans après le début de la guerre civile au Liban, Jocelyne Saab revient à Beyrouth. Dans cette ville qui a radicalement changé, elle déambule dans les rues, prend des bus, discute avec des réfugiés et des Casques bleus. Elle réfléchit aussi au bilan de cette guerre pendant un bref moment de paix.  

Jocelyne Saab (1948-2019) est née et à grandi à Beyrouth. Après des études en sciences économiques à la Sorbonne, à Paris, elle a conçu une émission musicale pour la radio nationale libanaise avant d’être invitée par le poète et artiste Etel Adnan à travailler comme journaliste. Alors que la plupart des correspondants de guerre doivent se rendre dans des régions en guerre pour exercer leur métier, c’est dans le pays natal de Jocelyne Saab que la guerre a éclaté, en 1975. La même année, elle s’est lancée dans une carrière de réalisatrice avec Lebanon in Torment, un témoignage sur les multiples forces et intérêts à l’œuvre derrière cette guerre qui ne faisait encore que commencer.   

Littérature

Performance

12 → 15
Nov.'21

Echos de Beyrouth

Informations pratiques

Lieu

Studio

Rue Ravenstein 23 1000 BRUXELLES

Langue

  • Français Arabe
  • Sous-titres : Français Néerlandais

Le projet ‘LEILA – Arabic Literature in European Languages’ est co-financé par le programme Europe Créative de l'Union européenne.

Tarifs

Standard

10 -

-26

8 -

Coproduction

Partenaire

  • LEILA – Arabic Literature in European Languages
  • cofinancé par le programme Creative Europe de l'Union européenne