Bozar
Chaire Mahmoud Darwich

‘Echos de Beyrouth’

12 → 15
Nov.'21

72 heures pour le Liban

Beyrouth. Forte d’un riche passé historique et culturel, la capitale libanaise parle à notre imaginaire. Mais cette ville est aussi un échiquier politique dominé par le sectarisme, les abus de pouvoir et la corruption. L’explosion de 2020 dans le port de Beyrouth restera pour toujours gravée dans nos mémoires et aujourd’hui, la colère des manifestants fait la une des médias. C’est dans ce contexte que se tient le festival Beirut echoes /Echos de Beyrouth proposé par la Chaire Mahmoud Darwich et Bozar.  Au programme de ces trois journées, des conversations, du cinéma et de la danse en provenance directe en solidarité avec les Libanais. Ce festival entend être une plateforme de partage autour de l’art et de la littérature, portée par un dialogue artistique entre l’Europe et le Moyen-Orient. Des œuvres contemporaines et des rencontres entre artistes et écrivains apportent un nouvel éclairage sur le pays et sa capitale.   

Avec, entre autres, Ali Chahrour, Chloé Mazlo, Dima Abdallah, Dima Matta, Elias Khoury, Farouk Mardam Bey, Leila Shahid, Katia Al Tawil, Ryoko Sekiguchi, Samira Saleh, Ziad Majed, et bien d’autres artistes. 

Informations pratiques

Lieu

BOZAR/Palais des Beaux-Arts

Langue

  • Anglais Français Arabe

Coproduction

Soutien